Joomla Templates Mobile by About Justhost
  • Théâtre dans la bastide
  • Ventoline Becker (2017)
  • Théâtre du Roi de Cœur (2017)
  • Lazzi Zanni (2017)
  • Les joies sauvages (2014)
  • Les tréteaux du Coulobre (2011)
  • Buvette...
  • et petite restauration
  • Compagnie vertige (2011)
  • Théâtre Au bout du Jardin (2014)
  • Lazzi Zanni (2016)
  • Collège Pierre Fanlac (2016)
  • Théâtre dans les jardins de la mairie

2014

Les volià, elles sont là, les photos de molières en scène 2014 !

 

VENDREDI 12 SEPTEMBRE 2014

20H30 : Une demande en mariage tout terrain

 Création 2010, d’après Anton Tchekhov

 Avec Nathalie Marcoux, Vincent Nadal et Mercedes Sanz, sous la direction de Florence Marquier - www.les13lunes.com

 Compagnie Les 13 lunes – production Les 13 lunes / Les lubies – co-production IDDAC

 Où ? Dans la salle des fêtes

Courte pièce en sept scènes, Une Demande en Mariage excelle à peindre les caractères fébriles et excessifs de petits propriétaires terriens. Chez les Tchouboukov, un jeune homme maladif, Lomov, vient faire sa demande. La mère, veuve soupe au lait, le reçoit. Natalia, jeune fille vive et obstinée, l'espère. Une phrase malheureuse, un détail dérisoire, et s'abattent toutes les vieilles rancoeurs familiales, les contentieux jamais réglés, au travers de mots qui, souvent, dépassent la pensée.Ce spectacle fait le pari d’installer ses 3 acteurs partout ailleurs qu’au théâtre, parce que les disputes de voisinage et les susceptibilités emportent bien au-delà du raisonnable, bien au-delà des convenances, parce que cette violence drôle et cruelle est partout chez soi. Assis au coeur de l’aire de jeu, les spectateurs témoigneront et jugeront de l’injustice faite à Lomov, à moins que ce ne soit lui, l’usurpateur du petit pré aux vaches.

 


 

SAMEDI 13 SEPTEMBRE 2014

 

14h30 : Ouverture au fil rouge, sur la place de la bastide

 


 

14h40 : Autour de la Joconde

 Texte de Raymond Souplex (1966)

 Interprété par la troupe des Masques (Cadouin - 24)

 Où ? Sous la Maison du Bayle, au salon

Pas besoin d’attendre les 5 dernières minutes pour savoir qui a peint la Joconde. Le couple qui en débat ici aligne les clichés, de mauvaise foi masculine en hystérie féminine. 1966, c’était hier – bon sang, mais c’est bien sûr !

 


 

15h15 : Miroirs

 Création 2010 - La Fabriquerie (Toulouse) – texte et mise en scène de Mélanie Aubert

 Avec Murielle Tenger, Chloë Cardinaud et Mélanie Aubert

 

 Où ? Sur la scène de pierre, au jardin

« Depuis longtemps me trottait dans la tête l’envie d’écrire sur les femmes, sur leurs méandres relationnels, leurs interrogations quotidiennes. “Pourquoi suis-je comme ça ? Pourquoi ne m’aime-t-il pas ? Ma vie, c’est quoi ?”. Je voulais présenter sur scène des personnes que l’on connaît déjà; une amie, une soeur, une mère. C’est ainsi qu’est né Miroirs, ou comment 3 femmes se retrouvent, de manière improbable, dans une soirée VIP, et de ce fait vivent une situation commune qui les fait se rencontrer, évoluer, s’aimer, se dévoiler. » (M. Aubert, auteure).

 


 

16h30 : Ainsi naquit la première lettre

 jeune public

 Texte tiré des Histoires comme ça, de Rudyard Kipling

 Par le Théâtre au Bout du Jardin (Bayac - 24) - http://auboutdujardin.free.fr

 Avec Billy Ledissez – mise en scène de Jean Michel Maman – adaptation de Chantal Barrado

Où ? Là-haut sur la colline derrière le château

Voici un conférencier improbable chargé d’expliquer comment un jour naquit la première lettre - il y a longtemps, à une époque lointaine où les bisons à poil laineux recouvraient la plaine. Sur une planche de bois, il agrémente sa démonstration avec des matériaux bruts : cailloux, sable, papier d’emballage, baguettes de bois, fil de fer, … Ainsi vivaient de petits groupes appelés « tribus » qui ne se comprenaient pas. Ainsi est née cette histoire, imaginée par Rudyard Kipling, auteur du célèbre « Livre de la jungle », mais aussi de « Histoires comme ça », recueil de contes où il exerce auprès des petits et des grands ses talents d’inventeur d’histoires à l’humour ravageur.

 


 

17h15 : GroTteske

 Création de la compagnie HistOire de jOuer - http://histoiredejouer.wix.com/histoire-de-jouer

 Avec Pascal Destal – mise en scène Julie Jézéquel – texte de Christophe Léon

 

Où ? Aux marches du palais

Sous le prétexte d’une conférence sur la préhistoire, l’auteur Christophe Léon nous offre une critique acérée et décalée de notre société. À l’en croire, les maux dont nous souffrons ne datent pas d’hier mais d’avant, avant avant avant hier, à l’époque où Gras Mignon et Néhentergal s’affrontaient à coups de fémurs de diplodocus. La surconsommation, l’environnement, l’ivresse financière ou encore l’économie des sentiments, tout aurait été différent si, dans l’atmosphère confinée d’une grotte surchauffée, nos ancêtres n’avaient pas …

Mais chut ! Le docteur Dordogna Jones commence sa conférence. Prenons un instant pour rire de nos ancêtres et sourire de nous-mêmes avec Pascal Destal, qui campe ce professeur aussi passionné que perché !

 


 

18h : Une femme bien

 Création Les Joies Sauvages - http://evenuzzo.over-blog.com/

 De et avec Eve Nuzzo (monologue extrait de la création 2014 Pomme d’Adam)

 

 Où ? A l’accueil central

"N'allez surtout pas croire qu'il me manque quelque chose dont vous pourriez penser que je pourrais penser que vous pourriez me l'apporter. Quelque chose je ne sais pas moi quelque chose comme un souffle de vie, la conscience d'être vivante d'être une femme vivante et chaude et belle encore, de n'avoir rien connu encore du plaisir et de l'assouvissement du désir. Loin de moi cette pensée, je suis là boutant bien tout bonheur, en tout bien tout honneur.Je suis une femme bien."

 


 

18h20 : Sur le banc

 Avec, par ordre d’apparition sur le banc, Nicolas, Chantal, Paloma et Jacqueline

 Les Tréteaux du Coulobre – mise en scène de J2M

 Où ? Sur le banc, forcément

Delahais, Durringer et Métayer prêtent leurs textes à ces ratées de la communication, à ces perdues de la vie sur leur banc : l’une ne laisse pas l’autre en placer une ; la suivante étouffe de problèmes, à moins que ce ne soit le poids des convenances sociales qui ne l’ait étouffée, à force ; la dernière présente une famille délicieuse, vraiment, sans ironie aucune… - tu parles !

 


 

18h40 : Elle ne sait pas ce qu’elle veut

Les Tréteaux du Coulobre – mise en scène de J2M - Avec Fatima Aït-Hida et Virginie Valin

Texte de Karl Valentin

Où ? Au téléphone

Elle veut quitter sa place – ou pas. Elle cherche un emploi – ou pas. Elle veut se marier – ou pas. Etc etc etc. L’auteur allemand de la fin du XIXè siècle croque le Pôle emploi de l’époque : ses personnages ne se comprenaient pas, et le monde du travail était déjà absurde.

 


 

19h00 : Par le menu

Création Les Joies Sauvages - http://evenuzzo.over-blog.com/

Ecrit et joué par Eve Nuzzo et Anthony Gripon 

Où ? Sur fond de paysage au jardin

Jeu parlé et visuel autour d'un menu de restaurant. Deux serveurs vous reçoivent dans lecadreguindé d'un restaurant gastronomique.Mais, au lieu des bons mets attendus, ce sont des bons mots qu'ils vont vous servir.Par le menu.En n'hésitant pas à jouer les redresseurs de langue, et dériver à l'envie.Pour pimenter le tout, ils parsèment leurs élucubrations langagières de références picturales qu'il vous faudra reconnaître.Tenue correcte auriculaire et oculaire exigée.

 


 

19h30 : apéritif, rencontre avec les artistes, repas

 

La libraire Sabine Agraffel (librairie « Grain de Lire » à Lalinde) présente sur son stand les textes des pièces jouées dans la journée, ainsi qu’une sélection d’ouvrages de son choix.

On est prié d’apporter son couvert complet si on veut manger : assiette, verre, couteau, fourchette, blablabla, …