Joomla Templates Mobile by About Justhost
  • Théâtre dans la bastide
  • Ventoline Becker (2017)
  • Théâtre du Roi de Cœur (2017)
  • Lazzi Zanni (2017)
  • Les joies sauvages (2014)
  • Les tréteaux du Coulobre (2011)
  • Buvette...
  • et petite restauration
  • Compagnie vertige (2011)
  • Théâtre Au bout du Jardin (2014)
  • Lazzi Zanni (2016)
  • Collège Pierre Fanlac (2016)
  • Théâtre dans les jardins de la mairie

2009

Programme 2009

 

14h : La solitude d'un gant de coton (40mn)
Par le Théâtre au Bout du Jardin, sis à Bayac : de et par Chantal Maman, sur une mise en scène de Jean-Michel Maman
Spectacle interaffectif jeune public et tous publics : où les voitures sont des cabanes à roulettes, où les crayons sont de petites barres minées qui font exploser les mots, où l'on croise une femme aux vêtements et aux sacs pleins de poches, des horaires de train, des croissants refroidis, des lunettes oubliées, Julien, une chaussette… et un gant de coton.

15h : Molière et les femmes (45mn + 45 mn)
Par les Tréteaux du Coulobre, sis à Lalinde : textes de diverses pièces de Molière (Le Médecin malgré lui, Le Tartuffe, George Dandin, Le Misanthrope, L'Ecole des femmes et La Critique de l'école des femmes) ; mise en scène de Jean-Michel Maman
Spectacle itinérant tous publics : Dorine, Marianne, Célimène, Arsinoé, Angélique, Agnès et les autres vont jalonner la vie de Molière. Avec lui, les femmes commencent à se libérer : Molière décrit un monde qui change. A travers le personnage de la suivante, c'est l'auteur lui-même qui parle aux spectateurs. Chose étrange, il semble à présent s'adresser à nous directement à travers le temps.

17h : un extrait du Sas (20mn)
Par le Pas du Fou, sis à Castels en Périgord : texte de Michel Azama interprété par Louise Lebailly
Depuis seize ans, elle est enterrée vive dans ce monde de l'enfermement. Cette nuit est sa dernière nuit dans la cellule des partantes. Hargne, angoisse, hystérie, attendrissement, gamberge, et surtout la peur, avant le face à face avec " la liberté ".

17h30 : Musée, extrait de Théâtre sans animaux (20mn)
Par les Masques, sis à Cadouin : texte de Jean-Michel Ribes
C'est sous le titre étrange et fantaisiste de Théâtre sans animaux que Ribes a réuni des saynètes, " des portraits, des gribouillis, de courtes fables ". Dans cette histoire de musée, " je ne veux ni donner de leçons, ni faire de commentaires, seulement explorer ce lieu où se rencontrent les muses, où se mêlent l'art et la vie, les mortels et les immortels, dans un ballet émouvant et absurde. J'ai voulu que le public traverse le spectacle comme il visite un musée ". (Jean-Michel Ribes)

18h : Le Visiteur (1h45)
Par le Théâtre des Cornières, sis à Eymet : texte d'Eric-Emmanuel Schmitt ; mise en scène de Laurent Ingouf
Vienne, 1938 : les Nazis ont envahi l'Autriche et persécutent les juifs. Par optimisme, Sigmund Freud ne veut pas encore partir. Mais en ce soir d'avril, la Gestapo emmène Anna, sa fille, pour l'interroger. Freud, désespéré, reçoit alors une étrange visite. Un homme en frac, dandy léger, cynique, entre par la fenêtre et tient d'incroyables discours. Qui est-il ? Un fou ? Un magicien ? Un rêve de Freud ? Une projection de son inconscient ? Ou bien est-il vraiment celui qu'il prétend être : Dieu lui-même ? Comme Freud, chacun décidera, en cette nuit folle et grave, qui est le visiteur…